French is my thing
Let’s make it yours
 
French is my thing, online french classes
French is my thing
Let’s make it yours

L’art à la Bourse

Architecture

Vous avez sans doute entendu parler de l’un des grands évènements artistiques et architecturaux de l’année 2021 (avec l’ouverture de l’Hôtel de la Marine) : la transformation de la Bourse de Commerce* de Paris en musée d’art contemporain.

 

Partons à la découverte de ce monument qui est un véritable millefeuille* historique ! Pour célébrer cette restauration qui a permis au bâtiment de faire peau neuve*, je vous invite à un voyage mêlant* passé et présent.

Extérieur Bourse de commerce paris

Histoire au fil des siècles*…

Au Moyen Âge : c’est un hôtel particulier transmis en héritage à Saint Louis

 

1572 : Il appartient à la reine Catherine de Médicis qui y entreprend des travaux et fait construire une colonne conçue par Jean Bullant, aujourd’hui appelée la Colonne Médicis (vous pouvez la voir sur la photo à gauche).

Elle a été dessinée sur le modèle de la colonne Trajane de Rome. On dit qu’il s’agissait peut-être d’un observatoire pour l’astrologue de la reine.

 

À la mort de la reine, l’hôtel est racheté par le comte de Soissons, et devient ensuite la propriété de la famille de Savoie-Carignan. Puis le prince Victor-Amédée y établit la Bourse de Paris.

 

1740 : Faillite du prince et vente de l’hôtel.

 

Les bâtiments sont détruits par la Ville de Paris, qui rachète la colonne Médicis et garde les terrains. 

 

1763 : Il est décidé de construire une Halle aux blés* sur ces terrains.

 

L’architecte Nicolas Le Camus de Mézières conçoit un bâtiment circulaire structuré par des galeries.

 

Le premier étage est occupé par un grenier auquel on accède par un escalier à double révolution. Il permettait aux porteurs de sacs d’éviter les embouteillages : un côté pour monter, un côté pour descendre !

Double escalier bourse de commerce paris
L’escalier à double révolution

La cour intérieure est couverte d’une coupole* à charpente* de bois. 

 

1802 : la coupole est détruite dans un incendie

 

1813 : reconstruction de la coupole, en métal

 

1854 : un nouvel incendie ravage la Halle

 

1885 : la Chambre de Commerce de Paris décide de la fermer et la transforme en Bourse de Commerce

 

1889 : Inauguration de la nouvelle Bourse de Commerce de Paris, grand lieu de transactions sur les céréales mais aussi le sucre et les alcools

 

La fresque de la rotonde*, dont le thème est l’expansion commerciale de la France à travers le monde a été peinte cette année-là. Sont représentés (de manière très stéréotypée) l’Europe, Amérique, la Russie et le Nord, l’Afrique, l’Orient et l’Asie.

Pour vous donner une idée, l’Europe est symbolisée par les arts et l’architecture, l’Afrique par le lion et la chasse, l’Orient et l’Asie par le narguilé et les éléphants…

Fresque bourse de commerce paris
Coupole et fresque (Russie)

1929 : Krach boursier*, effondrement* du cours du blé*.

 

Après la seconde guerre mondiale : La Bourse de Commerce s’ouvre à l’international.

 

2016 : Le lieu est restitué* à la Ville de Paris et à la société Artémis, appartenant à François Pinault, homme d’affaires et collectionneur. Il décide de restaurer le bâtiment pour lui rendre son aspect de 1889 et de le transformer en musée d’art contemporain. Il fait appel pour ce projet à l’architecte Tadao Ando.

 

Tadao Ando réalise un cylindre de béton* blanc de 29 mètres de diamètre et 9 mètres de haut.  Des coursives* permettent de faire le tour de l’édifice pour admirer les peintures de sa coupole.

22 mai 2021 : Inauguration de la « Bourse de Commerce - Collection Pinault » après plus de 3 ans de travaux. C’est un immense espace d’exposition qui peut accueillir dix collections par an.

 

Coupole bourse de commerce Paris

L’oeuvre « Untitled, 2011 »

Dans la Rotonde, sous la coupole culminant à presque 40 mètres, on peut voir l’installation la plus célèbre de l’artiste suisse Urs Fischer : « Untitled, 2011. »

L’oeuvre est un groupe de sculptures de cire*.

Parmi ces bougies monumentales, il y a notamment une réplique grandeur nature de L’Enlèvement des Sabines (1579-1582) de Giambologna.

 

On allume les statues chaque matin avant l’arrivée des visiteurs et on les éteint chaque soir. Les oeuvres fondent* donc chaque jour un peu plus.

 

Un monument à ceux qui passent, un monument à l’impermanence, un monument au mouvement, un mouvement à la dynamique, un monument à la destruction créatrice. 

- Martin Bethenod

Untitled, 2011 Urs Fischer
Urs Fischer, « Untitled, 2011 »

Pour aller plus loin

  • En introduction
  • Si vous avez accès à l’excellente chaîne ARTE, un reportage : « Le musée et le milliardaire anticonformiste » (cliquez sur l’image)

Vocabulaire

Bourse de commerce (f) : stock exchange

 

Millefeuille (m) : Napoleon cake

 

Faire peau neuve : to undergo a makeover (positive change)

 

Mêlant (mêler) : combining

 

Au fil des siècles : over the centuries

 

Halle aux blés (f) : grain exchange

 

Coupole (f) : cupola, dome

 

Charpente (f) : framework

 

Rotonde (f) : rotunda

 

Krach boursier (m) : stock market crash

 

Effondrement (m) : collapse

 

Le cours du blé : wheat’s exchange rate

 

Restituer : to give back

 

Béton (m) : concrete

 

Coursive (f) : passageway, walkway

 

Cire (f) : wax

 

Fondre : to melt


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Latest posts

Vous avez sans doute entendu parler de l’un des grands évènements artistiques et architecturaux de l’année 2021 (avec l’ouverture de l’Hôtel de la Marine) : la transformation de la Bourse de Commer...

Subscribe to my newsletter for French tips & cool tools!

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Professionnel accompagné par Shine, la néobanque des entrepreneurs

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.